Nouvel album de Phoebe Bridgers

Coucou mes p'tites patates mélancoliques! Sans surprise pour moi en tout cas, le dernier album de Phoebe Bridgers, Punisher, est une véritable petite merveille d'arrangements et de textes débordant de sensibilité. Bien entendu, il y a pléthore de guests, provenant de cette incroyable scène indie-folk tellement prometteuse. Nous retrouverons ainsi la guitare de Julien Baker,... Lire la Suite →

Day breaks, de Norah Jones

Le jazz, c'est bien, surtout quand c'est avec les jolies notes de Norah Jones qui nous offre ici de bien sympathiques chansons. Elle le précise elle-même, c'est un retour aux sources, avec une sonorité bien plus proche de son premier album, Come away with me, que de ses précédents opus. Compositions au piano et invités... Lire la Suite →

Reason/ Selah Sue/ Bonheur

Second opus de Sanne Putseys, alias Selah Sue, une jeune artiste belge pleine de talent, Reason est un poil plus electro que son premier album, déjà vraiment très bon, il est également, à mon goût, plus abouti, avec des compositions mettant en avant la voix -toujours très tendance Winehouse - de cette artiste, les textes... Lire la Suite →

Ghost in the shell, Kenji Kawai

Coucou mes p'tites patates mélomanes! Kenji Kawai, le nom d'un compositeur japonais que tout geek dans l'âme connaît et apprécie forcément! On l'associe aux différentes itérations de Ghost in the shell et ses percussions étranges, mais également au film de Mamoru Oshii, Avalon, où là encore il nous baigne dans une atmosphère froide. Sa discographie... Lire la Suite →

Les Planètes, de Gustav Holst

J'écoute souvent cet ensemble d'ouvertures que sont Les Planètes, de Gustav Holst, composés entre 1914 et 1917, ce qui pose un peu l'ambiance. C'est pour moi autant une atmosphère sonore propice à l'écriture, qu'un excellent chronomètre pour ensuite passer à autre chose (49 minutes d'écriture, c'est bien!). Étrangement, cela me fait penser aux vieux albums... Lire la Suite →

Little earthquakes, Tori Amos!

Coucou mes p'tites patates amosiennes! Ah oui, en 1992 sort le second album de Tori Amos, Little earthquakes, qui la fera connaître à l'internationale, et bouleversera au passage l'âme d'une p'tite pomme de terre ne jurant que par le heavy metal d'Iron maiden! Depuis lors, tu le sais ma p'tite patate, entre Tori et moi,... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :